mercredi, juin 19, 2024
AccueilFootballINTERVIEW : la footballeuse Pamela Dahou à cœur ouvert

INTERVIEW : la footballeuse Pamela Dahou à cœur ouvert

Ce jeudi 14 mars 2024, après la soutenance de son mémoire de fin de cycle de master à l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi (EPAC) de l’Université d’Abomey-Calavi, nous avons eu une entrevue avec Pamela Laetitia Dahou. C’est une footballeuse professionnelle béninoise évoluant cette saison avec Aïnonvi FC, un club de l’élite.

Footeuses Plus Africa : Bonjour Pamela, merci de prendre le temps de discuter avec nous. Avant de plonger dans votre parcours, permettez à nos lecteurs et internautes de vous connaître.

Pamela Laetitia Dahou : Bonjour, c’est un plaisir de discuter avec vous.

Footeuses Plus Africa : Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur vous-même ? Qui est Pamela et qu’est-ce qu’on peut retenir de son origine, sa naissance, sa famille, son cursus, etc. ?

Pamela Laetitia Dahou : Mon nom est Pamela Laetitia Femi DAHOU, née le 23 novembre 2001 à Cotonou. Je suis Bénino-Camerounaise. Mon père est Béninois, originaire de Dassa, et ma mère est Camerounaise, originaire de Sanaga Maritime. J’ai obtenu mon CEP en classe de CM1, puis mon BEPC en 2015. Ensuite, j’ai obtenu un baccalauréat scientifique (série C) en 2018.

Footeuses Plus Africa : Alors Pamela, à quel âge avez-vous commencé à jouer au football ? Qu’est-ce qui vous a attirée vers ce sport ?

Pamela Laetitia Dahou : J’ai commencé le football à l’âge de 08 ans. Mon grand frère était mon seul meilleur ami et j’aimais l’accompagner partout. Comme il jouait au ballon, j’ai voulu lui ressembler et ai commencé à jouer avec lui au quartier.

Footeuses Plus Africa : Vous avez mentionné avoir commencé le football à l’âge de 8 ans, mais ce n’est qu’en 2019 que vous avez intégré un club professionnel. Pouvez-vous nous expliquer ce qui s’est passé pendant cette période de 10 ans et plus ? Jouiez-vous seulement dans le quartier pour votre plaisir ? Quels sont les faits marquants de vos débuts dans le football ?

Pamela Laetitia Dahou : Au début, je ne savais même pas qu’il existait du football féminin au Bénin. J’ai découvert cela à l’université lors d’un match amical entre équipes féminines sur le campus. Cela m’a inspirée à intégrer une équipe féminine.

Footeuses Plus Africa : Pamela, quel était le point de vue de vos parents concernant votre pratique du football alors que vous étiez encore à l’école ? Ont-ils été favorables dès le début ou ont-ils exprimé des inquiétudes quant à l’équilibre entre le sport et les études ?

Pamela Laetitia Dahou : Mes parents ont toujours été fiers que leur fille sache jouer au football. Ils en parlaient souvent avec fierté dans le quartier. Lorsque j’ai décidé d’intégrer un club de football sur le campus, ils m’ont simplement dit de le faire tant que je poursuivais mes études et ramenais un diplôme.

Footeuses Plus Africa : Parlez-nous maintenant de votre décision de poursuivre le sport en parallèle de vos études. Qu’est-ce qui vous a motivée à entreprendre cette double trajectoire ?

Pamela Laetitia Dahou : Je suis motivée par la volonté de repousser les limites et de prouver que l’on peut réussir dans les études tout en poursuivant ses rêves sportifs. Je veux aller au-delà de ce qui a déjà été fait et je fais confiance à Dieu pour m’aider dans cette entreprise.

Footeuses Plus Africa : Comment avez-vous réussi à équilibrer vos engagements sportifs avec vos études ? Quels étaient les principaux défis que vous avez dû surmonter ?

Pamela Laetitia Dahou : C’était difficile au début, jongler entre les entraînements et les cours, mais mes professeurs et mes entraîneurs ont été compréhensifs. Le soutien de ma famille et de mes amis a été crucial pour surmonter les défis.

Footeuses Plus Africa : Maintenant que vous avez obtenu votre diplôme d’ingénieur, que prévoyez-vous pour la suite alors que vous aspirez à une carrière dans le football ? Comment comptez-vous combiner les deux pour en tirer profit ?

Pamela Laetitia Dahou : Mes plans sont personnels et je les confie à Dieu. Je chercherai à aller loin dans les deux domaines, car comme l’a dit l’un de mes professeurs, il n’y a pas de science sans sport et vice versa.

Footeuses Plus Africa : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes athlètes qui aspirent à poursuivre des études tout en se consacrant à leur sport ?

Pamela Laetitia Dahou : Soyez disciplinés, respectueux, éduqués et réfléchis. Les études vous aideront à éviter les pièges et à gagner le respect dans le domaine sportif. Visez haut et persévérez.

Footeuses Plus Africa : Un mot pour conclure.

Pamela Laetitia Dahou : Un grand merci à tous et que Dieu vous accompagne.

Réalisation : Fredile Allodéou

La Rédaction
La Rédactionhttps://footeusesplus-africa.com
Footeuses plus Africa, la promotion du sport féminin, notre priorité !
Articles Similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -spot_imgspot_img

Articles Récents

Commentaires récents

P