jeudi, juin 13, 2024
AccueilBasketballBENIN / Camp de basketball à Parakou : Ilimath Amouda réédite l'exploit

BENIN / Camp de basketball à Parakou : Ilimath Amouda réédite l’exploit

Les 04 et 05 mai 2024, plusieurs jeunes se sont retrouvés au Centre Artistique et Sportif (CAS) de Parakou autour d’un Camp de Basketball 3×3 organisé par l’ancienne basketteuse de ASPAL. Ilimath Amouda puisque c’est d’elle qu’il s’agit a regroupé des férus de la balle au panier qui se sont affrontés. Ces deux jours de compétition ont permis d’admirer l’épanouissement de cette discipline dans la ville de Parakou. Celle qui vit désormais en France promeut l’épanouissement de la jeunesse et son l’émancipation et à travers son ONG “Let’s Do It Together”.

La rédaction de Footeuses Plus Africa a accordé une interview à la promotrice de l’ONG tout juste après l’événement. Voici donc la substance :

Journaliste : Bonjour Madame ! Merci de vous présenter à nos lecteurs s’il vous plaît.

▪️ Bonjour Monsieur, on m’appelle Ilimath Amouda ancienne basketteuse de ASPAL, je suis alternante à l’Institut pasteur de Paris et volontaire aux JO de Paris 2024.

Journaliste : Nous avons assisté à une activité qui a rassemblé les jeunes dans la ville de Parakou. Quel est l’objectif principal de cette activité ?

▪️C’est une initiative de l’ONG Let’s Do It Together qui a vu le jour en 2022 lors de mon service civique au comité l’euro basket en France. C’est dans la continuité, la pérennisation de ses activités que ce tournoi a été initié. Il y a deux ans, c’était un tournoi de promotion de la gente féminine. Cette année, nous avons essayé d’inclure les hommes. C’est la Fédération Béninoise de Basketball qui devrait donner son aval avant la compétition, raison pour laquelle on a mis du temps avant de démarrer. Nous avons mis un accent particulier sur le profil FIBA confirmé des athlètes qui devraient y prendre part. Cependant, au-delà des bons moments passés ensemble, on aimerait que ce genre de tournoi puisse permettre à notre pays le Bénin d’évoluer au niveau du Ranking FIBA (classement mondial). C’est donc l’objectif de l’ONG Let’s Do It Together.

Journaliste : Avec ce rendement des athlètes, ce matin, est-ce que vous êtes satisfaite de l’évolution du Basketball à Parakou ?

▪️Je suis plus que satisfaite, je vais dire. Parce qu’il y a 4 ans quand j’étais encore au Bénin, il n’y avait pas ces genres d’initiatives. Et même quand il y en avait, c’est à peine 5 ou 6 filles qui sortaient. Aujourd’hui, ma satisfaction est grande parce qu’il y a des équipes qui ont quitté Natitingou pour participer à ce camp. En réalité, elles n’ont pas ces genres d’initiatives là-bas.
Si j’avais eu l’accompagnement ou de sponsors souhaité, j’aurais aimé inviter les filles de Kandi, de Ouaké et de Bassila comme c’était le cas il y a deux ans. Mais la flambée du prix de l’essence et sans appuis ni financement, je n’ai pas voulu faire au-delà de mes moyens pour me mettre en difficulté. Mais dans l’idée, c’est que les années à venir, on puisse inviter beaucoup d’équipes de différentes localités pour que la fête soit beaucoup plus belle.

Journaliste : Avez-vous un mot à l’endroit des bonnes volontés ?

▪️ D’emblée je vais remercier la fédération béninoise de basketball qui a joué un rôle principal dans l’organisation de cette activité. Mes remerciements vont à l’endroit de la ligue de Parakou, les experts FIBA, tous les Coachs, les officiels, Nadia, au Meilleur et fils, Marissale surtout qui nous a accompagné et le comité de l’euro basket qui a mis à notre disposition 100 médailles, les gadgets sans oublier les médias notamment Romance avec son site Footeuses plus Africa, Adamou et Laris pour les photos. La liste est exhaustive.

Journaliste : Merci et beaucoup de courage pour la suite.

▪️ Merci.

De son côté le coordinateur de ces activités le Coach M’po Jean se dit satisfait pour ce camp de basket, même si selon ses propos le niveau reste à revoir pour envisager de faire de grandes compétitions.

« C’est à travers ces activités de telles envergures que nous pouvons ravir la vedette aux grosses écuries du Basketball africain pourquoi pas mondial. Poursuit-il ».

Tous les participants ont reçu chacun de médaille et ceux qui se sont mieux illustrés sont repartis avec des gadgets. Rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine.

Drofath ADAM

La Rédaction
La Rédactionhttps://footeusesplus-africa.com
Footeuses plus Africa, la promotion du sport féminin, notre priorité !
Articles Similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -spot_imgspot_img

Articles Récents

Commentaires récents

P